LA MAISON DE FER-BLANC

 
La maison de fer-blanc, photographie, © Commission de la capitale nationale.
La maison de fer-blanc originale a été imaginée et construite par Honoré Foisy, un ferblantier d’Ottawa, au début des années 1900. Située au 136, rue Guigues, dans la basse-ville, la maison de style néo-Queen Anne était construite à partir d’éléments en aluminium préfabriqués; sa façade était vraisemblablement conçue pour mettre en valeur l’expertise d’Honoré Foisy et les produits qu’il offrait.  
Installation de la maison de fer-blanc, photo M8000-122 53-#17001 2014-08-01, © Commission de la capitale nationale.
Quand la maison a été démolie en 1961, la Commission de la capitale nationale a sauvé son impressionnante façade. Dix ans plus tard, le sculpteur et artiste canadien Arthur « Art » Price a restauré la façade à partir de matériaux originaux et de nouvelles pièces fabriquées. Elle a été installée à son emplacement actuel, dans la cour de la Maison-de-Fer-Blanc, en 1973.  
Ours dansant​, par Pauta Saila. Photo par Ian Mackenzie, Dancing Bear. Publiée sur Flickr le 21 juin 2006.
La cour de la Maison-de-Fer-Blanc est l’une des quatre cours de la promenade Sussex dont la Commission de la capitale nationale a la garde. Pauta Saila, artiste inuit prolifique, était connu pour ses sculptures d’ours polaires dansants qui évoquent la danse des chamans inuits. La sculpture de l’Ours dansant a été installée dans la cour Jeanne d’Arc en 1999. Il s’agit de la première installation d’art public d’Ottawa créée par un artiste inuit.  

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *