ACADÉMIE DE LA SALLE

admin Uncategorized January 10, 2020
 
Académie de La Salle, au printemps 1973, avant les travaux de restauration. © Académie de La Salle : un édifice patrimonial reprend vie, par Lucien Brault et John Leaning, 1976.  
  L’Académie de La Salle, qui porte le nom du fondateur des Frères des écoles chrétiennes, a été un établissement d’enseignement de premier plan à Ottawa pendant des décennies en tant qu’école de langue française non confessionnelle. L’Académie, qui offrait un enseignement de niveau primaire et de niveau secondaire, accueillait des catholiques irlandais et français ainsi que des protestants.  
Vue de face de l’Académie de La Salle, après les travaux de restauration. © Jeangagnon /​ ​https://commons.wikimedia.org/wiki/File:373_Sussex_Drive.jpg.
      Bien que l’Académie ait fait face à certaines difficultés et même à l’opposition de responsables d’écoles publiques, notamment en raison de son bilinguisme, le soutien de la communauté et de dirigeants comme l’évêque J.E. Gigues a assuré sa survie et sa prospérité jusqu’après la Seconde Guerre mondiale.      
Production du Canadian Repertory Theatre, Amelia Hall et Lynne Gorman, Archives de la Ville d’Ottawa, CA003781.
      En 1948, l’édifice est devenu le siège du Canadian Repertory Theatre, la première compagnie de théâtre professionnel d’Ottawa. Le Canadian Repertory Theatre était dirigé par Amelia Hall, la première femme à se produire au festival de théâtre de Stratford, et Sam Payne. Certains des acteurs les plus célèbres du Canada, dont Christopher Plummer et William Shatner, s’y sont produits avant sa fermeture en 1956.        

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *