ÉLISABETH BRUYÈRE ET L’ÉPIDÉMIE DE TYPHUS DE 1847

admin Uncategorized December 5, 2018

Elisabeth Bruyère 1871 [Library and Archives Canada MIKAN no. 35117479]

En 1845, Élisabeth Bruyère de la Congrégation des sœurs grises de Montréal a fondé les Sœurs de la Charité dans la Basse-ville d’Ottawa.

Bâtiments originaux situés sur la rue Bruyère et la promenade Sussex [bytown.net – http://www.bytown.net/bruyere.htm]

Les bâtiments originaux, construits entre 1847 et 1849, étaient situés sur les rues Cathcart et Bolton (maintenant la rue Bruyère). C’est dans ces bâtiments que la sœur Bruyère et les Sœurs ont travaillé sans relâche pour sauver des vies lors de l’épidémie de typhus en 1847.

Bruyère et les Sœurs soignant les malades [tableau de Ross]

L’épidémie de typhus de 1847 avait été provoquée par l’afflux massif d’immigrants irlandais venus au Canada à bord de navires infestés de maladies pour fuir la famine qui sévissait dans leur pays natal. Les Sœurs de la Charité se sont attelées à construire des baraquements pour loger les malades et leur prodiguer les soins et services essentiels.

Bruyère et les Sœurs ont soigné des centaines de patients pratiquement sans aide. De nombreuses sœurs sont elles-mêmes tombées malades, y compris Bruyère, dû à l’épuisement mental et physique. Dans l’une de ses lettres, la sœur Bruyère relate la détresse qu’elles vivaient :

Les sœurs commencent à se sentir épuisées. Je ne sais pas si elles tiendront le coup, étant si peu nombreuses et ne recevant l’aide de personne, surtout pour veiller la nuit. – Sœur Élisabeth Bruyère, 9 juillet 1847

 

 

Remerciements :

Kelsea McKenna a étudié et développé cette histoire en tant que contribution au projet de kiosques de la capitale du Musée de l’histoire ouvrière pour Ottawa 2017. Cela faisait partie de son travail de cours pour le séminaire du professeur David Dean sur les musées, l’identité nationale et la mémoire publique (département d’histoire, Université Carleton). Kelsea aimerait remercier Gabrielle Marchand et les Soeurs de la Charité d’Ottawa (ASCO) pour leur aide et Ross Rheaume, dont la peinture orne l’installation.

Merci également à Megan Michie de la Ville d’Ottawa et à Marie-Soleil Bergeron d’Ottawa 2017 pour leur aide et au conseiller Mathieu Fleury pour son soutien.

Cette contribution à capitalhistory.ca et son installation connexe à Bank et Exhibition ont été rendues possibles par Ottawa 2017, la Banque CIBC et les trois partenaires de gestion du programme Arts, culture et patrimoine : le Réseau d’art d’Ottawa, le Conseil d’art d’Ottawa et le Conseil des organismes du patrimoine d’Ottawa.

Il a été financé par une subvention du Programme d’investissement dans les arts, la culture et le patrimoine 2017 de la Ville d’Ottawa.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *