LA MAISON SOMERSET

admin Uncategorized December 6, 2018

L’immeuble commercial de style Queen Anne situé au coin des rues Somerset et Bank a été construit en 1896 pour les entrepreneurs J. Frank Crosby et James A. Carruthers. Comme l’illustre l’annonce que vous regardez, l’entreprise gérait un magasin de mercerie : tissus en gros, cravates, chapeaux, chemises, etc. Elle a été la prédécesseure moderne aux grands magasins. En 1902, un immeuble résidentiel, appelé Somerset Apartments, a été ajouté à l’arrière de la Maison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les années 1930, C.W. Mitchell, l’un des fondateurs de l’Ottawa Free Press, a fait l’acquisition de l’immeuble. Par la suite, la propriété a été cédée à son fils Edgar pour devenir l’hôtel Ritz, avec salle à manger et salle de danse. Dans les années 1970, le sous-sol a été transformé en un club de jazz, le C.W.’s, où l’on pouvait non seulement venir écouter du jazz, mais aussi de la musique punk celtique. Ensuite, le sous-sol de l’immeuble a accueilli le bar Duke of Somerset, un havre pour les amateurs de soccer et de rugby, et l’étage supérieur de l’immeuble a hébergé la taverne Lockmaster.

https://www.johnsankey.ca/muralc.html

En 1991, l’artiste américain Robert Dafford a peint une murale à l’arrière du bâtiment.

Somerset House, July 13 2016
Source: Ottawa Citizen, September 13, 2018

L’immeuble est resté dans la famille Mitchell pendant 68 ans, avant d’être vendu à Tony Shahrasebi, de TKS Holdings, en 2004. Bien que l’immeuble ait été désigné pour la démolition en raison d’un effondrement partiel survenu en octobre 2007, il a été sauvé et est maintenant en cours de rénovation.

 

 

Remerciements

Cette capsule historique a été élaborée et rédigée par Emily Keyes comme complément au projet de CapitalHistory.ca, mené par le Centre d’histoire publique de l’Université Carleton en collaboration avec le Musée de l’histoire ouvrière. Grâce à la générosité de Know History, les travaux de recherche d’Emily Keyes ont été financés par l’entremise d’une subvention de développement offerte par Mitacs.

La capsule a été révisée par Jen Halsall et Kira Smith et sert de complément aux kiosques sur l’histoire de la capitale, un projet signé Ottawa 2017 mené par le Musée de l’histoire ouvrière. Elle fait partie de travaux de cours entrepris dans le cadre du séminaire d’études supérieures du professeur David Dean sur les musées, l’identité nationale et la mémoire collective (département d’histoire de l’Université Carleton).

Nous saluons l’appui de Megan Michie et de Linda Cheslock, Ville d’Ottawa, ainsi que de Marie-Soleil Bergeron, Ottawa 2017. Nous remercions également Catherine McKenney, conseillère municipale, et la zone d’amélioration commerciale du centre-ville Rideau de leur soutien.

La capsule révisée sur le site capitalhistory.ca et le kiosque sur l’histoire de la capitale (rues Bank et Somerset) qui y est associé ont reçu le soutien d’Ottawa 2017, de la CIBC et des trois partenaires délégués du Programme d’investissement des arts, de la culture et du patrimoine : le Conseil des arts AOE, le Conseil des arts d’Ottawa et le Conseil des organismes du patrimoine d’Ottawa.

Le projet a été financé par une subvention du Programme d’investissement des arts, de la culture et du patrimoine d’Ottawa 2017.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *